dimanche, août 19, 2018

Le thème central des objets et peintures mis en exergue dans cette salle est les costumes traditionnels de Chios. Cette collection couvre une longue période, allant du 16e au 20e siècle. Les visiteurs peuvent ainsi suivre l’évolution des costumes dans toutes leurs variantes chronologiques et locales (par village ou groupe de villages, comme, par exemple, la région de Kampohora, qui comprend toutes les villes et tous les villages de la principale plaine de Chios, ou la région de Voreiohora, à savoir les villages de la partie nord de l’île).

Certains tableaux, soit les tableaux les plus vieux de la collection, sont peints par les visiteurs qui se sont rendus à Chios à la découverte de l’île. La peinture la plus récente, datant du 20e siècle, a été faite à partir des témoignages et descriptions données par les gens de l’île. Ces données ont été compilées par Philip Argenti et ont servi de base pour la création du tableau.

La salle comprend également trois vitrines où se trouvent trois figurines ou modèles en porcelaine portant chacune un costume traditionnel (que l’on reconnaît facilement sur les tableaux qui se trouvent dans la même salle). Ces modèles ont été faits à Londres par D. Court sur commande spéciale de Philip Argenti. Une fois les modèles livrés à Chios, Philip Argenti a demandé que leurs moules soient détruites pour en garantir le caractère unique.