mardi, juillet 17, 2018

Le vestibule du premier étage arbore des peintures à thématique historique. Il mérite de s’attarder sur quatre de ces peintures qui sont des gravures sur cuivre faites par le peintre français R. Paton. Les peintures en question racontent des exploits historiques et plus particulièrement les événements connus sous le nom d’Orlofika. Il s’agit de la fameuse bataille navale menée, en 1770, par amiral Orloff, chef de la flotte impériale russe, contre les Turcs aux étroits de Ceşme.  

Les autres tableaux appartiennent à la catégorie huile sur toile ou sont des gravures sur cuivre inspirées par les batailles navales menées contre les pirates qui ont procédé au pillage des îles de la mer Égée tout au long du 18e et 19e siècle. Par-dessus le chambranle des portes qui mènent aux salles B, C et D, il y a 6 tableaux appartenant à la même thématique, à savoir le massacre de Chios de 1822. Il s’agit là encore d’huile sur toile (dont deux sont des copies du fameux tableau d’Eugène Delacroix) ainsi que d’une lithographie de Delacroix.